Le Soleil : « Monstre du Système Solaire »

soleil.jpg protuberencesolaire.jpg

 

Le Soleil est l’étoile autour de laquelle tournent toutes les planètes et comètes du Système Solaire. Il n’a pas de surface solide, c’est une boule incandescente de plasma (atomes ionisés qui ont perdu une partie de leurs électrons). Sa chaleur et sa lumière proviennent des réactions thermonucléaires qui convertissent de l’hydrogène en hélium au cœur de son noyau.

Depuis sa naissance il y a 4,6 milliards d’années, il transforme plus de 600 millions de tonnes d’hydrogènes par seconde, et brulera encore ainsi pendant 6 milliards d’années.

Sa taille est impressionnante : presque 1,4 millions de kilomètres de diamètre. La Terre à un diamètre d’un peu moins de 13 000 km. Son diamètre équivaut pratiquement à 4 fois la distance entre la Terre et la Lune.

La masse du Soleil, 99% de la masse totale du Système Solaire, est 333 000 plus importante que celle de la Terre et sa force de gravité 28 fois plus forte.

Sa température de surface est de 5 500 °C, celle de son atmosphère lointaine (la couronne) de 2 000 000°C et celle de son noyau de 15 500 000 °C.

 

La Surface du Soleil :

 

C’est l’italien Galilée (1564-1642) qui observa pour la première fois la surface du Soleil, la photosphère, il découvrit des taches solaires.

Ces taches apparaissent et disparaissent selon des cycles de 11 ans et sont dues à la rotation « différentielle » du Soleil.

En effet, comme la Terre, le Soleil possède un magnétisme pôle Nord / pôle Sud. Mais le Soleil étant liquide, il tourne sur lui même de façon différentielle, c’est-à-dire que pendant que son noyau tourne sur lui même en 27 jours, sa surface selon l’endroit où l’on se situe effectue une rotation entre 25 (à l’équateur) et 35 jours (aux extrémités nord et sud). Cette particularité entraine une torsion des champs magnétiques qui finissent par vriller et percer la surface produisant des taches, des boucles et des éruptions solaires.

 

La surface du Soleil offre un aspect granuleux :

 

sanstitre.jpg

 

  • Les granules font 1000 km de largeur moyenne. Ce sont des bulles de gaz chauds issus de l’intérieur qui montent en cellules de convection géantes, puis se dissipent en 20 minutes.
  • Les facules sont des zones brillantes, petites, qui apparaissent près des taches solaires et qui subsistent pendant des semaines ou des mois après leur disparition.
  • Les spicules sont des jets de gaz qui s’élèvent à 30 km/s, pouvant atteindre 9 000 km de hauteur.

 

La composition du Soleil :

 

Le Soleil se compose, en masse, de 71% d’hydrogène, 27% d’hélium et 2% d’autres éléments comme le carbone, l’oxygène, l’azote et le fer.

 

061015063329154935.jpg

 

L’Atmosphère du Soleil :

 

On nomme le sol du Soleil la photosphère, la chromosphère est son atmosphère jusqu’à 9 000 km d’altitude, puis c’est la couronne.

Les éruptions, les protubérances solaires et les boucles coronales, sont des manifestations de l’activité magnétique du Soleil :

 

5551527soleil1.jpg

 

Les éruptions s’élèvent parfois très haut dans la couronne. Elles irradient et expulsent des ions solaires à des vitesses pouvant atteindre 70% de la vitesse de la lumière. Lors de ces éruptions, on observe des éjections de masse coronale, qui sont des expulsions soudaines d’immenses bulles de matière solaire. Jusquà 100 milliards de tonnes de plasma peuvent être éjectées de la couronne à des vitesses de 10 à 1000 km/s, ce qui perturbe beaucoup les satellites de télécommunication en orbite autour de la Terre, pourtant à 150 millions de kilomètres de là (Cf. figure ci-dessous).

 

connexionsoleilterre.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 


11 commentaires

  1. Trsè interressant d’en savoir plus sur notre cher soleil ;)

    Dernière publication sur Le Vampire Audiophile : Système PC

  2. Mary dit :

    « monstre de notre système »..oui, mais aussi dans le fait qu’il ‘mange’ et grossit, donc petit à petit les planètes avoisinantes vont se faire ‘manger’ etc…..mais on ne sera plus là, bien avant!:)
    Mary

    Dernière publication sur  : Résurgence d'une Emanation Cosmique

  3. koussay dit :

    Bonjour a’ tous
    Est ce que vous croyez que le soleil perd chaque second 500 millions tons de sa masse?

  4. En réalité il n’y a pas de « perte » de 600 millions de tonnes d’hydrogène (sur les 2×10^27 tonnes du Soleil) par seconde, mais transformation de l’hydrogène en hélium par des réactions thermonucléaires.

    L’énergie produite par le Soleil vient de ces réactions. En effet, la masse des 2 neutrons et 2 protons qui servent à former l’hélium est légèrement supérieure à la masse de l’hélium ainsi constitué. Cette différence de masse, bien que faible, est transformée en énergie, selon la célèbre équation d’Einstein : E = mc².

    Ainsi, 4 millions de tonnes par seconde se transforment en énergie, ce qui se caractérise par le rayonnement de l’étoile.

  5. amelle dit :

    je vais faire un exposer et ça va m’aider

  6. Julien dit :

    Hum , j’aimerais savoir le principe d’existence du soleil si cela est possible bien sur !

  7. Expliquer par écrit la formation du Soleil est assez compliqué.
    En vulgarisant, au début on a un gigantesque nuage de poussières (nébuleuse : « soupe primitive »).
    Chaque poussière a une masse et est donc attirée vers une autre poussière par effet de gravité.
    Toutes les poussières s’agglomèrent pendant des millions d’années. L’objet ainsi créé devient de plus en plus gros en attirant toujours plus de poussières, et plus la taille de l’objet augmente, plus sa masse augmente, et plus la gravité augmente. Cela entraine aussi plus de pression donc plus de chaleur, les atomes se compriment violemment et l’astre ainsi créé se met à bruler et a briller. Voilà à peu près comment une étoile naît.

  8. jerome dit :

    Dans ces 2% a part le carbone, l’oxygène, l’azote et le fer , y a t’il d’autre matiére?
    Le Soleil se compose, en masse, de 71% d’hydrogène, 27% d’hélium ; pourait-on utilisé cette formule comme source d’energie ? (Masse=71%hydrogène 27%hélium 2%Co2/H2o/Az/ferXgravité)=energie

  9. Bien sûr, tous les atomes qui sont présents sur Terre sont créés dans les étoiles. Donc on y trouve aussi du magnésium, du calcium, du sodium, de l’aluminium, du silicium, du soufre, du néon, de l’argon…

    Mais l’ »énergie » créée ne vient que de la fusion nucléaire des atomes d’hydrogène. Les atomes d’hydrogène H fusionnent grâce à la température et à la pression, pour donner des atomes d’hélium H2. La réaction libère de l’énergie sous forme de photons qui donnent au Soleil sa chaleur et son éclat.

  10. Jérome dit :

    Merci pour ces explication !!!! a bientot !!!

  11. MARGUERIE dit :

    TOUTES CES CHOSES ME FASCINENT!!!!! C EST EXTRAORDINAIRE DEMESURE VERTIGINEUX …BREF MERVEILLEUX COMME LA VIE QUI SELON MOI CONSTITUE LE SEUL MIRACLE EXISTANT . SEULE LA VIE EST UN MIRACLE. POURQUOI NOTRE VIE D HUMAINS EST ELLE SI RIDICULEMENT COURTE ???POURQUOI ????????????????? ?parce que les plus courtes sont les meilleures??????????????????

Répondre

Libellules Rhodaniennes |
Grupul de reflecție |
welcome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES LEZARDS
| Osvaldo Battistini
| wwwamine5