Mars : Planète Morte

mars.jpg surfacemars.jpg

Mars est la quatrième planète du Système Solaire. C’est « la planète rouge ». Elle tire son nom du Dieu romain de la guerre.

Même si elle est bien moins accueillante que l’Antarctique, elle semble presque agréable par rapport à Mercure et Vénus. Elle pourrait avoir abrité une forme de vie autrefois, certains pensent même qu’elle l’abrite encore aujourd’hui, sous sa surface.

Elle gravite autour du Soleil entre 1,41 et 1,64 UA. Cette distance, cumulée à un effet de serre égal à la moitié de celui de la Terre, entraîne une température très basse à sa surface, pouvant descendre jusqu’à -133°C. La faible atmosphère de Mars, composée pour l’essentiel de dioxyde de carbone, et l’absence de couche d’ozone en ferait une planète fatale pour des visiteurs non protégés. Si un jour martien (24h et 37 minutes) est presque semblable à un jour terrestre, les deux planètes sont très différentes. En effet, Mars à un diamètre de 6 794 km, soit la moitié de celui de la Terre, et sa masse correspond à seulement 11 % de celle de la Terre.

La surface rocailleuse de Mars tire sa teinte rougeâtre de l’oxydation. Cette planète est sans cesse balayée par des tempêtes de poussière.

Mars possède deux petits satellites, Phobos (à gauche) et Deimos (à droite), qui étaient sans doute des astéroïdes de la ceinture principale, capturés par l’attraction martienne:

phobos.jpg    deimos.jpg

 

La géologie de Mars :

 

La surface de Mars comporte deux parties bien distinctes :

  • Au Nord, des plaines d’origine volcanique, avec peu de cratères, ce qui indique que c’est la région la plus jeune.
  • Au Sud, des hauts plateaux avec des cratères.

La planète ne possède pas de plaques tectoniques. Les volcans sont gigantesques, les plus grands du Système Solaire, comme Olympus Mons qui culmine à 27 km et qui a un diamètre de 550 km :

olympusmons1.jpg

 

Les canyons aussi sont beaucoup plus grands que ceux de la Terre, par exemple le canyon Valles Marineris, qui entaille la planète d’une fissure de 7 km de profondeur sur 3 800 km de long :

vallesmarineris.jpg

 

La « planète rouge » a peut être été bleue, comme en témoigne la géologie. En effet, la sonde Mars Global Surveyor (ci-dessous à gauche) a pu photographier des ravines sur les flancs d’un cratère martien (ci-dessous à droite) qui ont pu être creusées récemment par des coulées d’eau.

 

marsglobalsurveyor.jpg  marseau.jpg

 

La croute de Mars semble bien plus épaisse que celle de la Terre, soit 120 km.

interieurmars.jpg

En dessous, le manteau est composé d’oxyde de fer et d’olivine, assemblage d’oxygène, de silicium, de fer et de magnésium, commun à toutes les planètes telluriques.

Le noyau de Mars est petit, car représente 30 à 40 % du diamètre de la planète. Il serait solide et composé de fer et de sulfure de fer.

 

Atmosphère et climat de Mars :

 

Mars est bien plus froide que la Terre, du fait de son éloignement par rapport au Soleil. Malgré quelques « pointes » à 0°C lors de l’été martien, la température moyenne est de -50°C et peut descendre jusqu’à -133°C en hiver. Les calottes polaires, composées d’eau et de dioxyde de carbone, se subliment partiellement en été, c’est-à-dire qu’elles passent de l’état solide à l’état gazeux, puis elles se reforment en hivers.

En effet, la pression atmosphérique sur Mars étant actuellement 143 fois moins élevée que celle de la Terre, l’eau ne peut être que sous forme solide, ou gazeuse. L’atmosphère martienne est composée à 95% de dioxyde de carbone, à 2,7% d’azote, à 1,6% d’argon et 0,7% d’autres gaz.

Mars possède une autre particularité atmosphérique, elle est ravagée pendant des semaines, voire des mois, par des tempêtes de poussière qui soulèvent un voile de poudre rouge.

 

Certains éléments indiquent la présence d’eau sur Mars sous formes liquide il y a bien longtemps. Il y a peut être eu des rivières et des mers. En effet, l’atmosphère de Mars a pu être plus dense, puis s’évaporer dans l’espace. Certains pensent même que Mars aurait pu ressembler à la Terre et abriter la vie, mais la gravité trop faible n’aurait pas retenu l’atmosphère.

 

L’exploration de Mars :

 

Mars a suscité l’engouement de l’Homme plus qu’une autre planète. Il y a 1 siècle, les astronomes la croyaient habitée par des « Martiens », notamment parce que l’on décelait sur Mars des canaux d’irrigations. On sait aujourd’hui que ces canaux, les chenaux de Mars, n’étaient qu’un effet d’optique.

En 1965, Mariner 4 survole Mars et ne décèle aucune trace de vie, juste un dessert rouge parsemé de cratères. Cette déception est confirmée par Viking 1 et Viking 2 qui analyse le sol en 1976 :

viking1.jpg

 

En septembre 1997, Mars Global Surveyor atteint la planète rouge et envoie des images depuis son orbite. Pathfinder, Mars Express, Mars Exploration Rover, ont suivi pour analyser Mars et ses roches.

Mars est dans la ligne de mire de la Nasa. En effet, la Terre sera un jour inhabitable et les chercheurs veulent « terraniser » Mars. Cela consistera à installer des usines sur Mars, qui produiront du dioxyde de carbone pour créer un effet de serre. Grâce à cela, Mars pourrait très vite (en 50 ans seulement) être transformée en une planète verte tout d’abord avec des plantes qui synthétiseraient de l’oxygène par la photosynthèse, puis elle deviendrait habitable par les Hommes et autres formes de vie.

 

 

 


Autres articles

3 commentaires

  1. ywana dit :

    il n’y a pas eu une autre mission depuis 2000? des robots sur la surface?

  2. kk dit :

    t’as vu comment c’est beau waouh mais de quel mission tu parle bien sur que non

  3. ALBERT dit :

    ETLATERREALOR

Répondre

Libellules Rhodaniennes |
Grupul de reflecție |
welcome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES LEZARDS
| Osvaldo Battistini
| wwwamine5