Les Eclipses Solaires

 

eclipsesolairesoleil236.jpg

 

On parle d’éclipse de Soleil lorsque la Lune passe entre la Terre et le Soleil. Il y a différents types d’éclipses solaires :

 

  • Partielles, quand la trajectoire de la Lune ne passe pas exactement devant le Soleil. Celui-ci n’est que partiellement occulté par la Lune.

luneside2.jpg

 

  • Annulaires, quand la Lune n’arrive pas à cacher le disque solaire, car elle est à sa distance maximum de le Terre (son apogée).

eclipseannulaireindonesielunesoleil.jpg

 

  • Totales, quand la Lune occulte exactement le Soleil. Le cône d’ombre entre 50 et 200 km de large, provoqué par la Lune, projeté sur la Terre traverse alors océans et territoires les plongeant tour à tour dans l’obscurité.

eclipsetotale02.jpg

 

Le Soleil est environ 400 fois plus gros que la Lune qui est 400 fois plus proche de notre planète que le Soleil. Cela explique que la Lune puisse cacher entièrement le Soleil lors des éclipses totales.

 

Le 22 juillet 2009, a lieu la plus longue éclipse du XXIème siècle, soit 6 minutes et 39 secondes d’obscurité en pleine journée. Pour comparer, celle du 11 août 1999 observée dans le Nord de la France a duré seulement 2 minutes et 23 secondes.

Cette éclipse totale est observable dans le ciel asiatique. Malheureusement nous ne la voyons pas depuis notre continent. La prochaine pour nous est prévue en 2081.

Voici ci-dessous la trajectoire de l’ombre de la Lune le 22 juillet :

 

tse2009globe1a.jpg

 

L’éclipse totale parcourt successivement l’Inde, le Bangladesh, la Chine, le Japon, puis finira en plein milieu de l’Océan Pacifique.

La durée de l’éclipse varie en fonction du lieu où l’on se situe pour la regarder. En effet, à l’ouest de l’Inde, la Terre sera plongée dans l’ombre pendant 3 minutes et 30 secondes contre plus de 6 minutes à Shanghai.

La différence de durée entre deux éclipses s’explique par le diamètre apparent de la Lune. Plus le diamètre apparent est grand et plus le Soleil va être caché longtemps. En effet, la distance entre le Terre et la Lune n’est pas constante, mais elle oscille entre 357 300 km et 407 100 km. La conséquence est que le diamètre apparent de la Lune est plus important lorsqu’elle est plus proche de la Terre, et inversement. Cela explique la durée de 6 minutes 39 secondes le 22 juillet 2009, car la Terre et la Lune seront séparées de 373 000 km contre presque 400 000 km en août 1999 pour 2 minutes 23 secondes d »éclipse totale.

 

schemaeclipsesoleil.jpg

 

Les différences de durées de l’éclipse en fonction des lieux d’observation s’expliquent de la même façon avec deux points à prendre en compte: la distance Terre / Lune qui diffère selon la courbure du globe, et l’altitude du lieu où l’on se situe. Ces deux éléments modifient le diamètre apparent de la Lune.

 

eclipsedesoleil.jpg

 

La prédiction des éclipses :

Si le plan de l’orbite lunaire coïncidait avec le plan de l’écliptique, les éclipses de Lune et de Soleil seraient faciles à prévoir: Terre, Soleil et Lune ou Terre, Lune et Soleil étant dans le même plan, il y aurait une éclipse de Soleil à chaque nouvelle Lune et une éclipse de Lune à chaque pleine Lune ; mais l’inclinaison des deux plans l’un sur l’autre, qui est d’environ 5°8, empêche qu’il en soit ainsi et fait des éclipses des phénomènes relativement rares.

Les mouvements combinés du Soleil, de la Lune et de la Terre sont parfaitement connus : L’écliptique et l’orbite lunaire ne coïncidant pas, il faut les considérer comme deux grands cercles qui se coupent en deux points opposés, qu’on nomme les nœuds de l’orbite lunaire. Une période de temps, longue de dix-huit ans, onze jours et six à sept heures compte 19 révolutions des nœuds au cours de 223 lunaisons ; au bout de ce temps cette période ramène la Lune dans une position identique par rapport au Soleil, à la Terre et aux nœuds. Ainsi les circonstances qui ont réalisé une éclipse avec certaines particularités de durée, d’étendue, de forme, la ramènent avec les mêmes particularités au bout des dix-huit ans, onze jours et six à sept heures qui constituent cette période dite de Saros, du nom que lui donnèrent les Chaldéens. Le tableau des éclipses pour une période (elle en compte 41 de Soleil et 21 de Lune) peut servir en conséquence pour toutes les périodes suivantes. Un astronome autrichien, M. Oppolzer, s’appuyant sur les données de ce tableau, a pu établir un Canon des Eclipses qui permet de calculer avec précision les éclipses qui se sont produites ou prévoir, celles qui se produiront dans l’intervalle compris entre l’an 1207 av. J.-C. et l’an 2163 de notre ère. Pour prédire les éclipses d’une année il suffit donc maintenant de recourir à ces renseignements.

 

Voici un tableau qui relate les éclipses solaires depuis février 1998 et qui prédit les éclipses solaires jusqu’en 2020 :

 Date  Type  Maximum en UT  Magnitude  durée  zone de visibilité
 26 février1998  totale  17h 28,4m  1,0225 4m 9s  Caraïbes, Colombie, Panama
 21-22 août 1998  annulaire   2h 6,1m (le 22)  0,9871 3m 14s Malaisie, Bornéo
 16 février 1999  annulaire   6h 33,5m  0,9968 0m 40s  Australie
 11 août 1999  totale  11h 3,1m  1,0147  2m 23s France, Europe, Asie
 5 février 2000  partielle  12h 49,4m  0,5796  - Antarctique
 1 juillet 2000  partielle  19h 32,5m  0,4768  - Amérique du Sud, Chili, Argentine
 31 juillet 2000  partielle  2h 13,0m  0,6038  - Canada, Sibérie, Groenland
 25 décembre 2000  partielle  17h 34,8m  0,7232  - Amériques du Nord et Centrale
 21 juin 2001  totale  12h 3,6m  1,0252  4m 57s Sud Afrique
 14 décembre 2001  annulaire  20h 51,9m  0,9845  3m 53s Amérique Centrale
 10-11 juin 2002  annulaire  23h 44,2m (le 10)  0,9985  0m 23s Océan Pacifique
 4 décembre 2002  totale  7h 31,1m  1,0126  2m 4s Sud Afrique, Australie
 31 mai 2003  annulaire  4h 8,2m  0,9696  3m 37s Groenland, Asie
 23-24 novembre 2003  totale  22h 49,2m (le 23)  1,0194  1m 57s Antarctique, Australie
 19 avril 2004  partielle  13h 33,9m  0,7369  - Antarctique, Afrique
 14 octobre 2004  partielle   2h 59,2m  0,9287  - Asie, Pacifique, Alaska
 8 avril 2005  annulaire-totale  20h 35,7m  1,0041  0m 42s Pacifique, Amérique Centrale
 3 octobre 2005  annulaire  10h 31,6m  0,9792  4m 32s  Espagne, Est Afrique
 29 mars 2006  totale  10h 11,2m  1,0262  4m 7s Afrique, Turquie, Asie
 22 septembre 2006  annulaire  11h 40,1m  0,9680  7m 9s Sud Atlantique
 19 mars 2007  partielle  2h 31,7m  0,8761  - Asie, Alaska
 11 septembre 2007  partielle   12h 31,2m  0,7509  - Amérique du Sud, Antarctique
 7 février 2008  annulaire   3h 54,9m  0,9829  2m 12s Antarctique, Australie
 1 août 2008  totale   10h 21,0m  1,0202  2m 27s Sibérie, Chine
 26 janvier 2009  annulaire   7h 58,5m  0,9645  7m 54s Océan Indien, Malaisie
 21-22 juillet 2009  totale   2h 35,1m (le 22)  1,0404  6m 39s Inde, Chine, océan Pacifique
 15 janvier 2010  annulaire   7h 6,4m  0,9599  11m 8s Afrique, Inde, Chine
 11 juillet 2010  totale  19h 33,3m  1,0295  5m 20s Océan Pacifique, Amérique du Sud
 4 janvier 2011  partielle  8h 50,4m  0,8581  - Europe, Afrique, Asie
 1 juin 2011  partielle  21h 16,0m  0,6014  - Nord Amérique, Islande, Est Asie
 1 juillet 2011  partielle   8h 38,2m  0,0970  - Océan Indien
 25 novembre 2011  partielle   6h 20,1m  0,9049  -  Australie, océan Pacifique
 20-21 mai 2012  annulaire   23h 52,6m (le 20)  0,9723  5m 46s Chine, Japon, Nord Amérique
 13-14 novembre 2012  totale   22h 11,6m (le 13)  1,0255  4m 2s Australie, océan Pacifique
 9-10 mai 2013  annulaire   0h 25,0m (le 10 )  0,9776  6m 3s Australie, océan Pacifique
 3 novembre 2013  totale *   12h 46,3m  1,0084  1m 40s Afrique
 29 avril 2014  annulaire (non centrale)  6h 3,2m  0,9871  - Antarctique
 23 octobre 2014  partielle  21h 44,3m  0,8119  - Nord Amérique, océan Pacifique
 20 mars 2015  totale   9h 45,4m  1,0227  2m 47s Nord Amérique, Spitzberg, Europe
 13 septembre 2015  partielle   6h 53,9m  0,7876  - Sud Afrique, Antarctique
 8-9 mars 2016  totale   1h 56,9m (le 9)  1,0229  4m 9s Malaisie, océan Pacifique
 1 septembre 2016  annulaire   9h 6,6m  0,9872  3m 6s Afrique, Madagascar
 26 février 2017  annulaire  14h 53,1m  0,9965  0m 44s Sud Amérique, Sud Afrique
 21 août 2017  totale  18h 25,3m  1,0157  2m 40s Nord Amérique
 15 février 2018  partielle  20h 51,1m  0,5992  - Antarctique, Sud Amérique
 13 juillet 2018  partielle  3h 0,8m  0,3365  - Australie, Antarctique
 11 août 2018  partielle  9h 46,0m  0,7372  - Groenland, Nord Europe, Asie
 5-6 janvier 2019  partielle  1h 41,2m (le 6)  0,7149  - Chine, Japon, océan Pacifique
 2 juillet 2019  totale  19h 22,7m  1,0234  4m 33s Sud Amérique, océan Pacifique
 26 décembre 2019  annulaire  5h 17,4m  0,9854  3m 39s Inde, Malaisie
 21 juin 2020  annulaire  6h 39,8m  : 0,9974  0m 38s Afrique, Asie
 14 décembre 2020  totale  16h 13,2m  1,0131  2m 10s Chili, Argentine

 

 

 

 



Autres articles

Répondre

Libellules Rhodaniennes |
Grupul de reflecție |
welcome |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES LEZARDS
| Osvaldo Battistini
| wwwamine5